Sang d'encre

10 novembre 2018

Edward aux mains d'argent, Tim Burton (1990)

  Cette fois, pas de critique, seulement de l'interprétation!   Le titre original, Edward scissorhands, renvoie au côté coupant, donc ''dérangeant'', voire dangereux pour les autres. À ce qui est reproché au protagoniste quand 1 accident se produit. Le titre français renvoie à 1 côté précieux, à ce qui sort de son imagination (coupes de cheveux, équivalent pour les chiens, taille de buissons, haies...), & qui ne peut être exprimé autrement que grâce -ou à cause?- de ce qui le définit. Donc à ce que tout le monde... [Lire la suite]
Posté par Caladre à 18:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 octobre 2018

Morgane, Luke Scott (2016)

    Que ce soit devant 1 jeu vidéo au réalisme hallucinant comme "Detroit-Become human", où des androïdes, après 1 choc émotionnel, deviennent des êtres conscients & revendiquent plus d'autonomie. Ou devant 1 film comme "Morgane", où 1 être humain est créé artificiellement & acquiert 1 intelligence hors norme en à peine 5 ans, mais donne l'impression d'en avoir 18, je tends plutôt à privilégier le côté humain. En particulier quand les sujets concernés formulent des espoirs précis en termes de liberté & de... [Lire la suite]
Posté par Caladre à 12:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 octobre 2018

La nonne, Corin Hardy (2018)

    Après réflexions, La Nonne donne 1 mélange entre 1 film d'horreur correct & 1 film d'aventure particulièrement flippant. Explications.   «1 film d'horreur (plutôt) correct» quand on achève de découvrir la séquence d'introduction d'1 efficacité redoutable, fidèle aux 4 films réalisés avant (Conjuring 1 & 2, & Annabelle 1 & 2). L'intrigue se déroule en 1952, en Roumanie, ce qui place cette histoire avant les autres chronologiquement: 1) La Nonne: l'antagoniste démoniaque est le sujet principal; 2)... [Lire la suite]
Posté par Caladre à 18:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2018

Hérédité, Ari Aster (2018)

    Sorti le 13 juin, vu début Juillet, 3° film ''d'horreur'' vu au cinéma depuis le début de l'année, & de loin le plus marquant. Au point que, 2 bonnes heures après la fin de la séance, 1 mélange de perplexité & d'effroi se voyait encore sur nos visages, ce qui, de temps à autre, nous a arraché quelques rires. Ce film a quand même réussi à me faire cauchemarder, la nuit qui a suivi la séance (ce qui ne m'arrive que très rarement, même après 1 film d'horreur, alors c'est dire!): disons qu'on voit les fourmis d'1... [Lire la suite]
Posté par Caladre à 17:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2018

Ghostland, Pascal Laugier (2018)

    Wohh! 1 drôle d'impression reste, 1 fois le film terminé. À seulement quelques minutes du début, le soir qui plus est, & au milieu de nulle part, les 3 personnages principaux (1 mère & ses 2 filles mineures) s'installent dans la grande maison d'1 tante décédée. Les rapports sont tendus entre l'aînée en pleine crise d'ado & sa sœur passionnée par la littérature fantastique (Howard Phillips Lovecraft & ses romans d'épouvante en particulier) à côté d'1 mère qui essaie de rajouter de temps en temps... [Lire la suite]
Posté par Caladre à 17:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2018

Sans un bruit, John Krasinski (2018)

    En fonction de l'état d'esprit, certains cris ne sont pas si facile à retenir. Comme ceux qui expriment la peur, la révolte, la douleur... Ceux-là sont fréquents dans les genres «horreur» ou «science-fiction». Ce film mêle les 2. C'est aussi 1 sorte de drame familial, plutôt intime car le casting est particulièrement réduit (1 famille de 4 personnes [+ 1 bébé]), ce qui est souvent le cas, surtout pour les films d'horreur. L'histoire est simple & efficace: dans 1 futur très proche, le monde est envahi par des... [Lire la suite]
Posté par Caladre à 17:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 septembre 2018

The Jane Doe identity, André Øvredal (2017)

    Résumé: "Tommy Tilden & son fils Austin sont médecins légistes dans 1 morgue locale d'1 petite ville. 1 soir, la police leur amène le cadavre d'1 jeune femme à l'identité inconnue, qu'ils surnomment «Jane Doe». Ils décident de mener leur enquête pour connaître son histoire & la raison de sa mort."   Le corps ne porte aucune trace externe de violence. Pour ce qui est de l'intérieur... Cette autopsie (du grec "autopsia": "vision par soi-même") provoque petit à petit des phénomènes pour le moins...... [Lire la suite]
Posté par Caladre à 10:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 septembre 2018

The VVitch, Robert Eggers (2016)

    Ce film est 1 drame familial sur fond de sorcellerie, dans le paysage de la Nouvelle-Angleterre, en 1630. 1 mélange de fantastique (pour les effets spéciaux), d'horreur (pour l'histoire & certaines images), d'auteur, & de «sorcellerie», créant 1 véritable univers visuel. C'est l'histoire d'1 famille puritaine de 7 personnes. L'histoire n'est pas complexe, c'est cette famille qui l'est. D'1 part dans son rapport à la religion, d'autre part dans son rapport à la nature, avec la forêt près de laquelle elle... [Lire la suite]
Posté par Caladre à 21:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 septembre 2018

Action ou vérité? Jeff Wadlow (2018)

  Vous l'aurez sans doute compris dans la publication précédente, la surprise a été plutôt bonne, contre toute attente. & dire qu'1 simple détail m'a presque dissuadée d'aller le voir... Ce détail, c'est l'expression du démon qui suit de très près le groupe d'amis au centre de l'histoire. Ce même sourire, qui apparaît très souvent & de manière inattendue, sur n'importe quel visage, n'est peut-être pas le choix le plus judicieux. C'est la seule remarque 1 peu négative que j'aurai à adresser à ce film. Bon, je... [Lire la suite]
Posté par Caladre à 18:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 septembre 2018

Présentation du blog

L'objectif de ce blog est de proposer des analyses/critiques de films, plus ou moins récents, & de tous les genres (même s'il sera souvent question de films "d'horreur"). Je tiens à donner 1 définition personnelle de ce qu'est 1 analyse, puis de ce qu'est 1 critique, pour que ce soit plus clair par la suite: -analyser 1 film, c'est en faire 1 interprétation, plus ou moins approfondie: analyser tous les aspects possibles d'1 film serait interminable! C'est donc 1 travail très subjectif de réflexion. -critiquer 1 film, c'est... [Lire la suite]
Posté par Caladre à 14:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]